Année du Patrimoine – samedi 2 septembre de 14h à 18h

Dans le cadre de l’Année du Patrimoine, en collaboration avec la commune de Trooz, la Maison de la
Laïcité de Trooz s’inscrit dans la thématique de l’édition 2017 « Voies d’eau, de terre et de fer.
Patrimoines et Ravel » et propose le samedi 2 septembre deux activités déclinées
autour d’un même thème : la Vesdre.

* Le samedi 2 septembre de 14h à 15h et de 15h à 16h : visite de la centrale hydroélectrique.
L’utilisation de l’énergie hydraulique dans la vallée de la Vesdre s’est caractérisée, pendant
des siècles, par son association avec l’activité métallurgique. Depuis le moyen âge, les roues à
eau y ont servi à actionner les soufflets de forges, puis, plus tard, les martinets (en wallon, les
« makas ») des platineries et les laminoirs des fenderies. A Trooz donc, le métal était travaillé
pour fabriquer fil de fer, clous, barres et baguettes destinés aux taillandiers, aux forgerons
mais aussi aux armuriers, particulièrement réputés en pays de Liège. En 1984, M. Hardt
rachète ce témoignage du passé industrieux de la rivière et se lance dans la production
d’électricité. Vingt ans plus tard, encouragé par la mise en place du marché des certificats
verts, il décide, avec son gendre, de moderniser l’installation.

Sur réservation, gratuit.

* De 14h à 18h, une exposition de vues anciennes de Trooz et des
abords de la Vesdre.

Gratuit.

* Le samedi à 16h : une conférence « Lorsque la Vesdre était navigable » par André Dombard.
La Vesdre avec son débit capricieux était peu propice à la batellerie. Et elle le sera d’autant
moins au fil du temps : les laminoirs, fenderies et platineries s’installeront le long de son
cours et bâtiront dans son lit, vennes et biefs, pour attirer à eux l’eau, cette source d’énergie.
Ces deux utilisations de la Vesdre, l’une pour sa force motrice, l’autre comme voie de
transport, conduiront à des oppositions farouches entre industriels et navigateurs.
L’industrialisation, le développement des routes et du chemin de fer mettront fin à ce mode
de transport bien trop artisanal.

Entrée : 2€/3€

 

Pour plus d’infos :

Année du Patrimoine 2017 15 juillet-14 octobre

Stage de peinture – du 16 août au 18 août de 9h à midi

La Maison de la Laïcité vous propose un stage peinture destiné à un public créatif ou souhaitant réaliser des œuvres originales à la peinture à l’huile, ou à l’acrylique (initiation ou perfectionnement).

Inscription obligatoire par téléphone au 0471 59 37 48 avant le 1er août.

Du mercredi 16 août au vendredi 18 août de 9h à midi.

Prix :
* 20€ et vous apportez votre matériel
*40€ matériel fourni

Stage enfants « Selfie art’attitude » – du 31 juillet au 4 août

Aujourd’hui le selfie est à la portée de tout le monde. Mais l’autoportrait a traversé les siècles et les techniques… c’est par le biais de la peinture, de la sculpture, du collage et de la photographie que les enfants réaliseront et imagineront leur portrait… ils créeront aussi un appareil photo « maison », un sténopé, pour révéler des images comme aux premiers temps de la photographie !

Prix : 75€

Dates : du lundi 31 juillet au vendredi 4 août de 9h à 16h

Ages : de 8 ans à 12 ans.

Stage limité à 10 enfants.

Inscription par téléphone  : 0471 59 37 48

Soirée slam avec NK et Skash – Vendredi 16 juin à 20h

Dans le cadre du projet « Passeport pour le Monde », la Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter à une soirée slam le vendredi 16 juin à 20h.

Deux slameurs, NK (Nicolas Kurevic) et Skash (Maxime Deflandre) vous proposeront un panorama de ce qu’est le slam, dans sa diversité, de l’urgence de « dire »… le tout agrémenté d’un support audiovisuel. Le slam n’aura plus de secret pour vous !

Ils profiteront de l’occasion pour vous présenter quelques textes de leur plume jouant sur les rythmes et les sonorités.

Une soirée teintée de poésie urbaine qui ne nous laissera pas indifférents !

Au plaisir de vous y rencontrer nombreuses et nombreux !
Bien cordialement

Reportage Découvrir le Monde : « La Dordogne en Périgord noir » par Georges Piaia – Mercredi 7 juin à 20h

Entre les deux sillons d’argent de la Vézère et de la Dordogne, le Périgord noir révèle un pays sculpté de vallons et hautes falaises dominées par des châteaux perchés et des villages profondément endormis dans leurs souvenirs. C’est le pays des grottes naturelles et des cavernes où l’homme s’est établi durant la préhistoire. Sarlat, Hautefort, Terrassons, Eyrignac, la bastide de Domme, Proumeyssac, Castelnau, Beynac, les Milandes et bien
d’autres sites prestigieux vont documenter ce merveilleux film.

Vernissage et Exposition de l’étable – 2 juin à 19h et 3 & 4 juin de 14h à 18h

La Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter au vernissage et à l’exposition de « L’étable » le vendredi 2 juin à 19h et le samedi 3 & dimanche 4 juin de 14h à 18h.

Alice est derrière les créations La Récup’. Diplômée en restauration de meubles, elle est passionnée par la géométrie des formes, les couleurs dépassées, et le mobilier usé! Elle affectionne particulièrement travailler les meubles vintage et les motifs Art Déco, tant bien dans le choix des tissus que dans les décorations peintes.

La Fabrique c’est Alex! Artiste et touche-à-tout multifonction, il dessine, découpe, crée et façonne ses meubles de A à Z. Ses inspirations graph et spatiales donnent à ses créations un aspect plus que moderniste, tout en alliant des matériaux doux et épurés.

A eux deux, ils ont monté ce projet sur les hauteurs de Trooz en rénovant une vielle étable en atelier.

Dans un espace aménagé et décoré, ils vous présenteront un petit panel de meubles de leur collection, des anciens comme des plus récents, mais aussi des créations d’artistes locaux ! Bijoux, peintures, pliages, …

 
Au plaisir de vous y rencontrer nombreuses et nombreux !